Les modulateurs

Jusqu’il y a peu, le traitement de la mucoviscidose consistait uniquement à prévenir et alléger les symptômes de la maladie. Mais depuis quelques années, une nouvelle classe de médicaments est disponible : les modulateurs CFTR. Ces petites molécules s’attaquent au défaut de base responsable de la maladie: la protéine CFTR. Nous ne parlons plus ici d’un “traitement symptomatique”, mais bien d’un médicament qui “modifie la maladie”.

Le Kalydeco

Le Kalydeco® (Vertex Pharmaceuticals) est le premier modulateur mis sur le marché, approuvé en Europe et remboursé en Belgique. Comme seul un groupe restreint de personnes atteintes de mucoviscidose entre en ligne de compte pour pouvoir en bénéficier (patient avec une mutation de classe III), Vertex a cherché à mettre au point une molécule permettant de soigner plus de patients.

L’Orkambi®

L’Orkambi® est la combinaison de deux molécules, l’Ivacaftor (Kalydeco®) et le Lumacaftor. Le lumacaftor est ce qu’on appelle un correcteur CFTR. Les correcteurs stabilisent la protéine CFTR anormalement formée (à cause des mutations). Ils empêchent sa destruction et lui permettent d’atteindre la surface cellulaire. L’Ivacaftor, un potentiateur CFTR, favorise le fonctionnement du canal chlore. L’Orkambi® est approuvé en Europe pour les patients atteints de mucoviscidose à partir de deux ans, homozygote pour la mutation delF508. Hélas, l’Orkambi® n’est pas encore remboursé en Belgique.

Le Symkevi®

Si de manière générale, l’Orkambi® est bien supporté, certaines personnes rapportent qu’au début du traitement, elles connaissent des problèmes d’oppression thoracique et d’essoufflement (généralement passager). À long terme, certaines d’entre elles souffrent d’une augmentation de la pression sanguine. Dans quelques cas, le traitement à l’Orkambi® a même dû être interrompu. C’est pourquoi Vertex investit dans le développement d’un correcteur plus sûr, le Tezacaftor. Le 1er novembre 2018, la Commission Européenne a approuvé la mise sur le marché du Symkevi® (Symdeko® aux USA). Il s’agit d’une combinaison d’Ivacaftor et de Tezacaftor. Le Symkevi® est autorisé pour les enfants atteints de mucoviscidose à partir de 12 ans et plus, homozygote pour la mutation delF508 ou la mutation delF508 combinée avec l’une des douze mutations suivantes: P67L, R117C, L206W, R352Q, A455E, D579G, 711+3A→G, S945L, S977F, R1070W, D1152H, 2789+5G→A, 3272-26A→G, 3849+10kbC→T. Des tests cliniques ont montré que le Symkevi est bien supporté et qu’il fonctionne un peu mieux que l’Orkambi®. Le Symkevi peut également être utilisé en même temps qu’un contraceptif oral (la ‘pilule’). Contrairement à l’Orkambi® qui réduit l’efficacité d’un contraceptif oral. Le Symkevi® n’est pas encore remboursé en Belgique.

La recherche portant sur la mise au point de modulateurs CFTR toujours plus performants est en évolution constante. Vous trouverez sur cette page  un aperçu des différents modulateurs actuellement en cours de développement et testés cliniquement.

Dernière mise à jour:

libero sed nec Lorem porta. sit vulputate, dapibus amet,