Infections croisées

Lors de rencontres entre personnes atteintes de mucoviscidose, il existe toujours un risque d’infection croisée. Cela veut dire qu’une personne atteinte de mucoviscidose infectée par une bactérie spécifique est susceptible de contaminer une autre personne atteinte de mucoviscidose non infectée par cette même bactérie. Une bactérie responsable d’une infection qui n’est pas toujours facile à soigner.

Les personnes qui n’ont pas la mucoviscidose ne courent aucun danger. Il s’agit donc d’un risque limité aux personnes atteintes de mucoviscidose. C’est la raison pour laquelle l’Association Muco n’organise jamais de rencontres entre personnes atteintes de mucoviscidose.

Pour ce qui concerne les enfants atteints de mucoviscidose, l’Association Muco et le Comité Médical déconseillent explicitement les rencontres entre eux. Si en tant qu’adulte atteint de mucoviscidose, vous décidez néanmoins de participer à une rencontre où d’autres personnes atteintes de mucoviscidose risquent d’être présentes, vous en assumez l’entière responsabilité. Aux personnes porteuses d’une bactérie à haut risque (Bulkholderia cepacia, Achromobacter ou une bactérie panrésistante comme le MRSA), nous demandons instamment de ne pas participer aux rencontres avec d’autres patients.

Mesures de prévention

Vous pouvez limiter le risque d’infections croisées en respectant une série de mesures préventives. Nous insistons sur l’importance de prendre ces mesures à cœur.

Ces mesures consistent entre autres à:

  • respecter une distance suffisante entre individus (minimum1 mètre)
  • ne pas se donner la main ne pas s’embrasser
  • se laver les mains régulièrement (bien les sécher avec un papier essuie-tout, ne pas utiliser un essuie en tissu humide) ou les désinfecter avec un gel spécifique
  • utiliser des mouchoirs en papier en cas de toux
  • éviter d’entrer en contact avec des objets touchés par le plus grand nombre (clenches de porte, rampes d’escalier …)
  • porter un masque buccal est susceptible de vous protéger ainsi que de protéger les autres (penser à le remplacer régulièrement)
  • ne jamais partager son verre, sa bouteille ou ses couverts avec quelqu’un d’autre

Tenez compte du fait que le risque de contamination est faible, mais qu’il est toujours présent. Même si vous respectez les mesures d’hygiène à la lettre. Une contamination éventuelle peut avoir un impact particulièrement important sur votre santé.

Dernière mise à jour:

mi, efficitur. ultricies ut pulvinar consequat. Donec ut