Alimentation & digestion

Le mucus épais qui obstrue les fins canaux du pancréas empêche les enzymes pancréatiques d’atteindre la nourriture ou d’y accéder en quantité suffisante. Cela entrave la digestion et entraîne une mauvaise assimilation des nutriments. Le traitement vise à assurer une meilleure digestion et une croissance normale. Un bon état nutritionnel renforce l’immunité. Il aide l’enfant, le jeune et l’adulte atteint de mucoviscidose à mieux se défendre contre les infections.

Chez 85 à 90% des personnes atteintes de mucoviscidose, le pancréas ne fonctionne pas ou fonctionne mal. Cette glande produit des sucs contenant des enzymes pancréatiques qui contribuent à la digestion.

Ces enzymes fonctionnent comme de mini-paires de ciseaux qui partagent la nourriture en tout petits morceaux. En cas de mucoviscidose, le mucus épais obstrue les fins canaux du pancréas et empêche les enzymes d’atteindre la nourriture dans l’intestin grêle. La digestion est perturbée et les nutriments mal assimilés par l’organisme. Surtout les graisses, les vitamines liposolubles et les protéines, directement évacuées dans les selles. Il existe des capsules d’enzymes pancréatiques artificielles, à prendre en même temps que la nourriture, qui permettent d’améliorer la digestion. Actuellement, les différents types de Creon® sont les seuls enzymes pancréatiques disponibles en Belgique.

Sauf rares exceptions, le Creon® doit être pris à chaque repas ou collation et avec toutes les boissons contenant des graisses (lait). Pourtant, même en prenant du Creon® à chaque repas, la digestion  ne se déroule pas bien. C’est pourquoi il est important que la nourriture consommée soit particulièrement riche et calorique. Ceci afin de compenser la perte de nutriments via les selles et pour répondre aux besoins énergétiques augmentés des personnes atteintes de mucoviscidose. Plus d’information à ce sujet dans la brochure ‘Tout sur le Créon’.

 

Une alimentation énergétique, riche en graisse

À cause des problèmes de digestion, les personnes atteintes de mucoviscidose ne parviennent pas à puiser suffisamment de nutriments dans leur nourriture. Elles ont pourtant besoin de beaucoup d’énergie pour mieux se battre contre leur maladie. Ces calories et cette énergie se trouvent principalement dans les graisses.

Pour combattre la déshydratation, les patients doivent boire plus d’eau et prendre plus de sel. Des suppléments en vitamines A, D, E et K sont également prescrits.  Ces vitamines liposolubles, qui dépendent de la bonne digestion des graisses, sont souvent moins bien assimilées par l’organisme des personnes atteintes de mucoviscidose.

Quand un simple régime riche et classique ne suffit plus pour répondre aux besoins quotidiens, des compléments alimentaires sous forme de petites boissons hypercaloriques sont prescrits au patient. Pour obtenir un bon apport nutritionnel, certains doivent prendre de la nourriture par sonde (alimentation entérale via un tube directement relié à l’estomac) ou intraveineuse (alimentation parentérale).

Plus d’informations concernant l’alimentation dans les brochures “Bien démarrer” (pour les bébés et les jeunes enfants de 0 à 2 ans) et “À table” (pour les enfants & les jeunes).

Dernière mise à jour:

porta. neque. risus. Sed et, id, dapibus Lorem justo quis sit