Antibiotiques

Les antibiotiques représentent une partie essentielle du traitement de la mucoviscidose. La maladie perturbe la résistance naturelle.  Ce qui rend les personnes touchées par la maladie particulièrement sensibles aux infections respiratoires. Un dépistage rapide des bactéries et l’administration d’antibiotiques sont nécessaires pour maintenir le bon fonctionnement des poumons. Les antibiotiques servent aussi à prévenir et à raccourcir les épisodes infectieux.

Les infections chroniques représentent la cause principale de détérioration de l’état de santé et de lésions pulmonaires chez les patients atteints de mucoviscidose. Les antibiotiques sont nécessaires pour protéger leurs poumons.

En 2012, le « Journal of Cystic Fibrosis », la référence médicale dans le domaine des soins muco en Europe, publiait une directive européenne concernant les infections pulmonaires. Au centre de cette directive, l’antibiothérapie. Les antibiotiques jouent un rôle essentiel dans le traitement de la mucoviscidose. Ils contribuent à prévenir l’apparition des infections et d’éradiquer les bactéries. Les antibiotiques permettent également de contrôler les infections chroniques et de traiter les poussées infectieuses.

Les personnes atteintes de mucoviscidose ont souvent besoin de doses élevées d’antibiotiques . Il est clairement prouvé que dans ce cas-ci, les avantages dépassent les risques éventuels. En combinant différents antibiotiques, le risque de résistance ou d’insensibilité aux antibiotiques reste limité.

Les antibiotiques peuvent être administrés sous forme de sirop, de gélules, par aérosol ou intraveineuse (perfusion ou Baxter). Les cures intraveineuses durent en général quinze jours. Elles peuvent être suivies à l’hôpital ou à domicile.

Dernière mise à jour:

at felis vel, mattis Donec sem, elit. dolor. id