Kinésithérapie

La kinésithérapie joue un rôle essentiel dans le traitement de la mucoviscidose.

Elle sert à :

  • Dégager (drainer ou éliminer le mucus) les poumons, le nez et les sinus (voies respiratoires supérieures)
  • Optimaliser l’aérosolthérapie (comment, quand et quel appareil aérosol utiliser)
  • Maintenir la mobilité de la cage thoracique
  • Entretenir la condition physique et musculaire
  • Optimaliser la qualité de vie des personnes atteintes de mucoviscidose

Un grand nombre de kinésithérapeutes belges sont reconnus en tant qu’experts internationaux dans le traitement de la mucoviscidose. Des méthodes développées dans notre pays, comme le drainage autogène, sont actuellement appliquées dans le monde entier.

Le drainage (ou la toilette pulmonaire) est en général effectué une à plusieurs fois par jour – en dehors des périodes d’infection également  – de manière autonome ou sous la supervision d’un kinésithérapeute spécialisé ou des parents. Des méthodes actives sont utilisées. Comme le « drainage autogène » qui consiste pour l’enfant ou l’adulte atteint de mucoviscidose à contrôler sa respiration de manière à pouvoir évacuer lui-même le mucus des voies respiratoires. Cela permet d’optimaliser le fonctionnement des poumons. Les exercices respiratoires peuvent être réalisés à l’aide de différents appareils, comme le PEP, le flutter …

Des techniques de drainage actives et adaptées peuvent également être utilisées chez les jeunes enfants. Dans le traitement de la mucoviscidose, le tapotage n’est plus utilisé depuis des dizaines d’années. Cette méthode est difficile à supporter pour les patients. Il a été prouvé qu’elle n’avait aucun effet sur la santé des poumons.

Il est important que la kinésithérapie soit supervisée par un thérapeute spécialisé. Les centres muco et l’Association Muco peuvent vous aider à trouver un kiné spécialisé dans votre région.

Laatste update:

luctus felis justo Lorem lectus libero Donec Nullam