Obligation scolaire dès 5 ans à partir de la rentrée 2020

Jusqu’à présent, les enfants n’étaient tenus à l’obligation scolaire qu’à partir de 6 ans. Mais à partir de la rentrée scolaire de septembre 2020, chaque enfant de Belgique devra dorénavant suivre l’enseignement dès 5 ans. La troisième maternelle devient donc obligatoire pour tous.

Cette décision s’inscrit dans la logique du Pacte pour un Enseignement d’Excellence. La fréquentation de l’enseignement dès la maternelle permet ainsi à tous les enfants de disposer d’au moins une année pour s’intégrer dans un nouveau milieu social, autre que le milieu familial. Cela permet aussi aux enfants de se familiariser avec l’environnement scolaire avant d’entamer l’enseignement primaire.

Concrètement, cela signifie qu’un enfant de 5 ans doit déjà fréquenter l’école régulièrement et être présent en classe tous les jours d’école. En cas d’absence, un justificatif doit être transmis à l’école, soit le lendemain si elle ne dépasse pas 3 jours, soit le 4ème jour d’absence si elle dépasse 3 jours. L’indisposition ou la maladie de l’enfant couverte par un certificat médical ou une attestation délivrée par un hôpital constituent à cet égard des justificatifs légalement recevables. Seuls 9 demi-jours d’absence non-justifiée sont tolérés. Au-delà, l’école pourrait signaler les parents auprès du Service d’Obligation Scolaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec l’ouverture d’une procédure administrative et des sanctions possibles à leur encontre. Néanmoins, Caroline Désir, Ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, affirme qu’il sera demandé aux directeurs d’écoles de faire preuve de compréhension et de souplesse, dans l’optique de tenir compte de l’âge des enfants et de déployer une logique de transition plus fluide.

Par ailleurs, la circulaire en la matière autorise le chef d’établissement ou le pouvoir organisateur des écoles à accepter d’autres absences pour autant qu’elles relèvent de cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles, comme la santé physique de l’élève par exemple. Cela peut être le cas, notamment, pour les enfants souffrant d’une maladie chronique comme la mucoviscidose. L’appréciation doit être motivée et conservée au sein de l’établissement. Cela représente entre 8 et 16 demi-jours par année scolaire et est notifié dans le règlement d’ordre intérieur de l’école. Une bonne communication avec l’école (et éventuellement son centre PMS) sur la mucoviscidose, les risques d’absences et les possibilités à cet égard peut donc s’avérer plus qu’utile pour obtenir la compréhension nécessaire et éviter les surprises, tant pour la famille que pour l’école.

Pour plus d’informations : http://www.enseignement.be

massa sem, Praesent sit risus diam at id odio non Phasellus commodo