Quelle attitude adopter?

  • Restez ouvert à aux demandes de l'élève ou à celles de ses parents. Elles sont souvent fort simples.
  • Prenez les devants : les parents et l'élève seront soulagés de voir que vous comprenez leur situation. Leur inquiétude ne doit pas vous apparaître comme de la surprotection. La mucoviscidose ne se voit pas, mais eux ne peuvent jamais se permettre de l'oublier.
  • Soyez attentif et tolérant à certains mouvements d'humeur ou de découragement qui peuvent être liés à un épisode plus aigu de la maladie ou à une révolte contre les soins en général.
  • Evitez la pitié. Cet élève souhaite être traité comme les autres.