Vers un congé parental étendu en cas de mucoviscidose

Mardi, Janvier 30, 2018

Les syndicats et les employeurs se sont entendus ce 29 janvier au sein du Conseil National du Travail afin d'étendre le système des congés parentaux et crédits-temps pour soins en élargissant le concept d’«enfant handicapé».

Les parents d’un enfant handicapé peuvent bénéficier d’un crédit-temps/congé parental pour soins jusqu'à ses 21 ans. En revanche, en l’absence de handicap, le congé parental n’est possible que jusqu’à ses 12 ans,  et le crédit-temps jusqu’à ses 8 ans. Jusqu'à présent, seules les incapacités physiques de l’enfant (Pilier 1 de la reconnaissance de handicap) étaient prises en considération pour déterminer le droit au crédits-temps/congé parental pour soins jusqu'à 21 ans.

Dorénavant, l’activité et la participation de l’enfant (pilier 2 : contraintes sur les apprentissages, la communication, la mobilité, …) ainsi que la charge familiale (pilier 3 : traitements à domicile, déplacements nécessaires, aménagements de l’environnement, …)  seront également pris en compte.

Concrètement, cela signifie que les parents d’enfants qui obtiennent au moins 9 points sur les trois piliers auront en principe droit à un crédit-temps/congé pour soins jusqu'à leurs 21 ans.

Les partenaires sociaux demandent au ministre Peeters de prendre rapidement les mesures législatives nécessaires pour que cet accord se traduise en mesures concrètes au plus tard le 1er avril 2018.

Encore un peu de patience !