Réaction blocage politique dépistage neonatal

Dimanche, Novembre 26, 2017

Ce week-end, divers articles ont été publiés dans de nombreux médias concernant le blocage politique autour du dépistage néonatal de la mucoviscidose.

Depuis de nombreuses années l’Association Muco s'efforce d’instaurer le dépistage systématique de la mucoviscidose chez les nouveau-nés. L'importance de cette volonté ne doit pas être sous-estimée. Un diagnostic rapide permet un meilleur suivi et de meilleurs résultats sur le plan de la santé et donne à chaque enfant atteint de mucoviscidose toutes les chances possibles d'accéder aux nouveaux médicaments qui, nous l'espérons, seront bientôt disponibles.

La mucoviscidose doit affecter pareillement tous les nouveau-nés, indépendamment de la région de naissance. 1 protocole de dépistage, 1 système de surveillance, 1 scénario de redirection vers 1 des 7 Centres Muco, des accords clairs sur une consultation génétique pour les parents et les meilleurs soins médicaux immédiats. C’est ce dont les nouveau-nés atteints de mucoviscidose et leurs parents ont indispensablement besoin en Belgique!

Un budget d’«à peine» 1 million d'euros est nécessaire pour la réalisation du dépistage néonatal dans toute la Belgique. Les différentes autorités de notre pays avaient précédemment indiqué qu'elles souhaitaient réaliser dès 2018 le dépistage néonatal de la mucoviscidose."

Il faut être responsable de ses promesses. L’Association Muco attend des décideurs politiques que ce qui était écrit dans leur accord protocolaire commun soit mis en œuvre au sein de la législature! Pas de tergiversation ! Il ne peut y avoir une introduction asymétrique du dépistage néonatal. Les nouveau-nés atteints de mucoviscidose ne devraient pas être les victimes des enjeux politiques!